Actu Radio

Vacances de Légendes – Episode 4 : 3 espaces naturels protégés Natura 2000

Vacances de Légendes – Episode 4 : 3 espaces naturels protégés Natura 2000

admin

26 juillet 2018

Pas de commentaires

Télécharger “VACANCES DE LEGENDES LES SITES NATURELS” VACANCES DE LEGENDES LES SITES NATURELS.mp3 – Téléchargé 6 fois – 9 MB

37268540

Pointe de Beg ar Scaf (Source : mapio.net

Bonjour à tous et à toutes et bienvenue dans le quatrième épisode des chroniques «Vacances de légendes ».

La Côte des Légendes c’est aussi une multitude de paysages qui changent au gré des saisons. Ils sont modelés par les activités de l’homme, les marées, les vents, les embruns et sont autant d’occasion de balades à la découverte du patrimoine naturel finistérien.

Certains d’entre eux profitent du label Natura 2000. Natura 2000 va regrouper un ensemble de sites naturels européens terrestres et marins qui sont identifiés pour la rareté ou la fragilité de leurs espèces sauvages, animales ou végétales, et de leurs habitats. L’objectif sur ces sites est de trouver un point d’équilibre entre la préservation de la nature et le maintien des activités humaines. On dénombre plus de 1400 sites qui font partie de ce réseau en France dont plus de 70 localisés en Bretagne.

Entre terre et mer, la Côte des Légendes abrite trois espaces naturels protégés Natura 2000. A l’est, 12 hectars d’étangs s’étirent entre la digue du Curnic et la baie de Tresseny. A l’Ouest, assistez à un panorama unique sur la baie de Goulven. Au Sud, le marais de Langazel offre des paysages tout aussi étonnant avec une faune et une flore de plus de 600 espèces.

imgp2969dxo-blog

Etang du Curnic, Guissény (Source : Danièle Nguyen Duc Long, LA TRIBU D’ANAXIMANDRE)

Débutons notre promenade par le site de Guissény qui abrite l’étang du Curnic et la baie de Tresseny. La richesse du lieu est facteurs des activités humaines passées et d’un contexte géologique particulier qui ont entraîné le développement d’une biodiversité exceptionnelle. Le site regroupe divers habitats tels que des dunes, des prairies humides, des zones de tourbière, des plages et bien d’autres encore. Des espèces animales et végétales s’y retrouvent et donnent vie à ces lieux. On peut ainsi y rencontrer des papillons, des libellules des espèces rares d’orchidées et des oiseaux, qui profitent du terrain comme site d’hivernage ou de halte dans leurs migrations. Pour les passionnés de randonnée, le circuit de 10 km « Milin Ar Raden » est à votre dispositon pour profiter du panorama qu’offre le marais du Curnic. Des visites guidée sont également organisées tout l’été. Vous trouverez plus d’informations sur le site guisseny.n2000.fr.

dunes_de_keremma

Baie de Goulven (Source : baie-goulven-dunes-keremma.n2000.fr)

Poursuivons à présent cette échappée par la découverte de la baie de Goulven, une importante réserve ornithologique de plus de 180 hectares qui s’étend de la pointe de Beg ar Scaf à l’ouest, jusqu’à Porz Guen à l’est. Tout comme le site de Guissény, la baie de Goulven est le résultat d’un équilibre entre les actions de la nature et de l’homme. Elle met en présence un milieu marin, un milieu côtier, un marais et une digue de 300m, construite en 1823 par Louis Rousseau, dans l’objectif de gagner des terres sur la mer. La baie abrite une faune et une flore riches et diversifiée composé d’environ 600 espèces de plantes. Le lieu joue également un rôle d’hivernage et de halte migratoire. Il est fréquenté par des dizaines de milliers d’oiseaux.

maison-des-dunes-02

Maison des dunes de Keremma (Source : Vacances en Keremma)

Pour sensibiliser les différents publics à la protection et à la conservation des espaces naturels sensibles de la baie de Goulven, la maison des dunes a été créée sur le site des dunes de Keremma. Elle est un lieu d’information et d’animations auprès des différents publics, et propose des activités ludiques et sportives pour tous les âges, tels que des randonnées, des visites commentées des dunes et l’espace muséographique « Tevenn » ou des ballades sensorielles et culinaires.

DSC3900-logo-SITE-1

Zone humide de Langazel (Source : langazel.asso.fr)

Achevons notre circuit par la visite de la tourbière de Langazel. Cette tourbière est le plus ancien site d’extraction de la tourbe en Bretagne. Ce combustible a été exploité pendant de nombreuses années pour contrer la pénurie de charbon qui touchait la région. Le site de Langazel est aujourd’hui préservé et abrite de nombreux mammifères, de reptiles, d’amphibiens, de rapaces et d’insectes ainsi que 337 espèces de plantes. Il présente une mosaïque d’habitats remarquables tels que des landes, des marais, des ruissaux, des mares, des prairies humides et une forêt. Le tout, sur une surface de 136 hectares. Langazel est également la source de l’Aber Wrac’h, qui alimente 36 communes en eau potable. L’association de Langazel est constitué de plus de 30 membres qui sont chargés d’entretenir ce patrimoine naturel. Le circuit de randonnée « La Foulée Verte », long de 8 km vous permettra de découvrir ces paysages. Je vous invite à vous rendre sur le site internet de Langazel pour plus de renseignements.

J’espère vous avoir donné des envies de randonnée mais retenez bien qu’il est important de préserver ces lieux, et de ne pas trop les perturber. Rendez-vous sur à l’Office de Tourisme de Lesneven-Côte des Légendes pour plus d’informations.

Commentaires fermés

Menu Title